top of page

Le temps de la poésie…












L’ABEILLE


Seigneur, préservez-moi, préservez ceux que j’aime, Frères, parents, amis, et mes ennemis même Dans le mal triomphant, De jamais voir, Seigneur, l’été sans fleurs vermeilles, La cage sans oiseaux, la ruche sans abeilles, La maison sans enfants ! …


O vous dont le travail est joie, Vous qui n’avez pas d’autre proie Que les parfums, souffles du ciel ;

Vous qui fuyez quand vient décembre, Vous qui dérobez aux fleurs l’ambre Pour donner aux hommes le miel…


Victor Hugo

84 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout

4 Comments


Même l'organisation de la ruche est poésie:

"Dans la ruche

Seule la reine est dépourvue de dard

Car nulle abeille ne lui conteste son pouvoir

Puisqu'elle ne le tient pas de l'hérédité

Mais du vouloir de ses sujets:

Les abeilles font la reine. "

M.O.

Like

« Descendues du firmament,

Venues des astres,

En liaison intime avec le cosmos,

Les abeilles offrent le miel

Comme un suc du ciel,

Une quintessence d'éther

Une libation d'azur.»


Michel Onfray, avec son éloquence a maintes fois célébré les abeilles!

Like

François Fabié était un observateur minutieux et très aimant de la nature...ce qui lui a fait écrire:


« Le doux titre et l'emploi charmant

Être en juin, un berger d'abeilles

Lorsque les prés sont des corbeilles

Et les champs des mers de froment ».


Longue vie, pleine de réussite à notre jeune " berger d'abeilles " !....

Like

La laborieuse et si attachante abeille n'a cessé d'inspirer les poètes comme en témoignent encore ces vers de Victor Hugo desquels est sorti ce tableau;


« J'ai pour joie et pour merveille

De voir dans ton pré d'Honfleur

Trembler au poids d'une abeille

Un brin de lavande en fleurs ».

Like
bottom of page