LES ABEILLES DE TURQUIE FONT LEUR NID AVEC DES PETALES DE FLEURS


Les abeilles des quatre coins de la planète n'élisent pas toutes domicile dans des ruches, pour vivre en colonie au sein d'alvéoles en cire. Savez-vous que dans la province turque d'Antalya, une abeille bâtit son nid sous terre, avec des pétales de fleurs de toutes les couleurs ? Il y a de quoi s'émerveiller devant cet insecte pollinisateur roi du papier peint !

Une pollinisatrice solitaire


Surnommée la sauvage ou la solitaire, l'espèce Osima Avoseta vit seule dans un nid de 1,5 à 5 cm sous nos pieds, qu'elle prend soin de tapisser avec plusieurs épaisseurs de pétales de toutes les espèces florales. La construction s'étale sur 1 à 2 jours, le temps que l'abeille puisse fabriquer une dizaine de cocons. Une fois le travail achevé, la jolie butineuse y dépose un œuf unique et ferme l'ouverture supérieure du nid en repliant les pétales et en la dissimulant à l'aide d'un bouchon de boue. Bien à l'abri de tous les dangers, il pourra ainsi se développer pendant 10 mois. Avant que l'éclosion n'ait lieu au printemps, l'abeille part en quête de pollen et de nectar pour faire des provisions à sa larve qui aura besoin d'ingérer de grandes quantités de nourriture... sans avoir la chance d'admirer les attentions esthétiques de sa mère, étant donné que les larves sont aveugles.

Une abeille qui a du goût


Le chercheur et conservateur en zoologie des invertébrés au muséum d'histoire naturelle de New York, Jérôme Rozen, reste ébahi devant l'architecture remarquable de cette nursery florale. Celui-ci s'apparente à une chambre verticale creusée dans le sol, décorée de pétales bariolés. L'abeille les cueille directement sur la fleur, puis colle la première couche avec de la boue avant de confectionner un nouveau tapis de pétales. Grâce au nectar des fleurs, le tout est solidement amalgamé pour faire office d'un nid confortable et douillet. Mais surtout, ce type de cocon chamarrée offre l'opportunité de conserver un taux d'humidité élevé et ainsi de garder intact le nectar et le pollen qui serviront de nourriture à la larve.

L'ingéniosité des abeilles ne fait aucun doute, l'occasion de rappeler que les produits issus de la ruche sont volés aux abeilles. En effet, le miel est un aliment précieux en ces périodes climatiques difficiles. Ces insectes pollinisateurs travaillent dur au quotidien pour le récolter et nous leur subtilisons sans nous préoccuper de leur bien-être.

138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout