LES ROBOTS VONT-ILS REMPLACER LES ABEILLES ?


Face au déclin constant des abeilles, la grande chaîne d'alimentation américaine

Walmart a récemment déposé le brevet d'une incroyable invention : les RoboBees, des mini-robots pollinisateurs.

Assurer l'approvisionnement de notre nourriture


Lorsque l'on a conscience que les abeilles pollinisent près d'un tiers de la nourriture que nous consommons, on comprend la gravité de la situation. Leur disparition serait tout simplement dramatique pour notre santé, puisque l'on risquerait de ne plus pouvoir manger de légumes ni de fruits. Le syndrome d'effondrement des colonies est provoqué par l'usage intempestif des pesticides et pour enrayer ce phénomène inquiétant, des chercheurs américains et japonais collaborent avec la start-up américaine Dropcopter pour littéralement donner vie à des micro-drones capables de butiner de fleur en fleur.

Des insectes artificiels entièrement autonomes


Les RoboBees sont dotés d'un appendice pollinisateur et de poils enduits d'un gel ionique pour leur donner la capacité de capturer et transporter le pollen, et ainsi faire fructifier les cultures en le déposant sur un autre pistil. Ce projet a été testé en 2009, ce qui s'est avéré être très concluant. En effet, des robots de 80 mg et de 3 cm d'envergure ont réussi à voler une heure au sein de 16 hectares de champs d'amandiers, de cerisiers et de pommiers. Les résultats sont au rendez-vous puisque la pollinisation a été augmentée de 25 % à 60 %. Par ailleurs, leur ressemblance avec les abeilles est frappante. Ils battent même les ailes 120 fois par seconde ! De plus, ces petites merveilles de la robotique sont écologiques puisqu'elle fonctionnent à l'énergie solaire.

Un espoir pour la survie des abeilles


Grâce à leur mini-caméra, ces robots pollinisateurs observeraient les abeilles de jour comme de nuit et apporteraient de précieux renseignements sur les sources de pollution. Munis de capteurs, ils seraient en mesure d'explorer des zones dangereuses et de transmettre des images, aidant ainsi à trouver des solutions pour renverser la tendance. Les RoboBees ont déjà été disséminées sur toute la surface du globe afin d'agir au plus vite et de pouvoir déjà compléter le travail des abeilles lorsqu'elles ne sont pas assez nombreuses, ou encore quand le froid est trop intense. Dans ce contexte, les mini-robots pollinisateurs ne perturbent en rien la nature. Bien au contraire, ils n'ont pas la prétention de créer une nouvelle planète en remplaçant les abeilles, mais plutôt de la protéger en contribuant à son bien-être et à celui de l'Homme.

RoboBees, mode d'emploi


La mission du drone-abeille est programmée avant le vol. Sa vitesse de déplacement s'adapte automatiquement, pour optimiser la quantité de pollen pulvérisée au moment où la fleur s'ouvre. Par conséquent, l'étude menée par Dropcopter a pu démontrer que la pollinisation effectuée par les RoboBees est plus efficace, si bien qu'ils pourraient favoriser la croissance des plantes. Serait-ce la clé pour obtenir de gros fruits plus faciles à commercialiser ? Pour le moment, cette innovation mérite d'être perfectionnée et ce n'est pas encore demain que l'on verra voler ces robots abeilles dans les champs. Et puis, il faut aussi résoudre un problème de taille : celui des prédateurs comme les oiseaux et les lézards, qui risquent de mourir empoisonnés à cause d'un estomac rempli de petits robots...


46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout