Quelle différence entre les abeilles et les guêpes ?


Un insecte rayé vous tourne autour dans un bruit bourdonnant. Pas de panique, bien que les guêpes comme les abeilles soient redoutées pour leurs piqûres qui provoquent une douleur lancinante, il ne faut pas les confondre ! Ces indices vous aideront à les reconnaître et à ne plus les voir comme des ennemis jurés.


Un physique dissemblable


Appartenant toutes deux à la famille des hyménoptères, la guêpe et l'abeille ne se ressemblent pas tout à fait. En effet, la première a un abdomen jaune vif marqué de lignes noires, clairement séparé du thorax. Ne dit-on pas : "avoir une taille de guêpe ?". Longiligne, elle mesure de 11 à 15 mm. Sa congénère est plus petite, avec une taille variant entre 11 et 13 mm. Par ailleurs, elle présente un aspect velu et plus trapu, avec un corps jaune pâle ou brun agrémenté de bandes noires.

Un comportement distinct


Agressive par nature surtout quand elle cherche de la nourriture, la guêpe n'hésite pas à s'approcher de vous, simplement pour venir chaparder le contenu de votre assiette. Au menu : du sucré tel que du melon ou de la confiture pour elle, et de la viande ou du poisson pour ses larves carnivores. Seul son instinct de survie la poussera à vous piquer, alors restez calme ! L'abeille est plus discrète. Butinant paisiblement dans le jardin, elle n'a qu'un seul objectif en tête : récolter du pollen qu'elle stocke dans la poche de sa patte postérieure. Munie ainsi de ses deux petites pelotes jaunes, elle passe de fleur en fleur pour fabriquer du miel sans se mêler de l'activité humaine. Docile et inoffensive, l'abeille ne pique que pour protéger sa progéniture. Il faut dire qu'une fois qu'elle a enfoncé son dard, celui-ci reste sous votre peau. Elle n'a pas d'autre choix que de l'arracher pour retrouver sa liberté et de mourir... contrairement à la guêpe, ce qui explique sa témérité !

Des insectes indispensables à la planète


L'abeille joue un rôle de pollinisateur et la guêpe occupe une fonction régulatrice en se nourrissant de petits insectes, évitant ainsi la non-prolifération de certains nuisibles. Elles représentent de ce fait un maillon élémentaire de la chaîne alimentaire et sont essentielles à la préservation de la biodiversité. Si ces insectes venaient à disparaître, nous n'aurions plus la chance de manger de fruits, de légumes, ni de nous balader dans la nature puisque les plantes n'existeraient plus. Dans ce contexte, de très nombreuses espèces animales ne feraient plus partie de ce monde. Il importe donc de tout mettre en oeuvre pour les protéger.

87 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout